AccueilContactAlbumsCantineCalendrierDroits et démarchesCompte-rendu de conseilMétéo

Claudine et Mireille : Elles entament leur quinzième saison !

Pourtant voisines d’enfance, Mireille et Claudine ne se sont finalement côtoyées qu’à la naissance de leurs enfants, Delphine et Antoine nés en 1992, puisque ces derniers passaient beaucoup de temps chez leurs mamies.

Claudine et Mireille

Elles ont chacune le même parcours puisqu’elles travaillaient dans des usines de chaussures.

Elles se sont véritablement rapprochées quand Guy, le mari de Claudine, intègre la troupe de théâtre où Mireille y est déjà très active. Elles avaient toutes les deux le même rêve, créer un commerce. Mireille rêvait d’un camion et Claudine était salariée au restaurant de la Belle du Fou.

En 2002, quand la rocade de Chambretaud a été créée, un point info a été ouvert sur l’aire des Diamants. Il y avait deux chapiteaux (un pour le point info et un pour les toilettes). Ce point info était géré par l’association des commerçants (AADEC), le groupe d’agriculteurs des Fermes en Pays du Puy du Fou et par l’Office du Tourisme. Emilie Soullard, jeune chambretaudaise et étudiante en langues étrangères appliquées, y  a tenu le rôle d’hôtesse d’accueil pendant la saison estivale.

 L'étal du commerce

L’année suivante, le Conseil Général demande à la municipalité de tenir ce point info. Gérard Hérault, déjà maire à l’époque, devait recruter une personne pour tenir ce point info et évidemment la rémunérer.

C’est alors que Claudine et Mireille se proposent de tenir ce point info tout en pouvant créer leur propre commerce. Elles y ont été autorisées mais ne devaient vendre que du froid au début, surtout pas de flammes ni de fritures. Elles vendaient également des produits locaux.

Année après année, on leur a demandé de tenir les locaux.

En 2007, leur commerce prenant de l’ampleur, elles ont installé une pergola pour fermer le préau et ainsi rendre plus chaleureux le coin repas pour la clientèle.

En 2010 Mireille suit une formation de pizzaïolo afin d’élargir leur carte. Au début elles ne faisaient que flammenkueches, sandwichs, paninis et croques. Aujourd’hui, avec les pizzas, c’est un plus.

Elles travaillent surtout les weekends et pendant les mois de juillet et août mais il y a toujours une clientèle de passage : des locaux et des touristes pendant les 6 mois d’ouverture de l’établissement.

L’après-midi, elles fabriquent et préparent elles-mêmes les pates à flammenkueche et pizza. Tout est fait maison.

P1120105

Cette année elles ont adjoint une cellule de travail pour le stockage des machines. C’est un confort dans leur travail, elles ont plus d’espace.

Elles ne regrettent pas de s’être lancées dans cette aventure et en sont plutôt fières. C’est effectivement un métier très exigent. Elles remercient toutefois leurs maris pour leur soutien (ce sont  tous les deux des gémeaux qui aiment bien prendre de la distance). Ca tombe bien car pendant la saison elles n’ont pas beaucoup de temps à leur consacrer.

Elles n’ont pas de site Internet mais sont toutefois sur les réseaux (Facebook).

Mais au fait, pourquoi la Caillebotte ? Elles ont cherché un nom qui sonne local et en relation avec la nourriture. Elles ont également essayé de regrouper leurs prénoms mais rien  n’en est résulté. En fait la caillebotte est un dessert traditionnellement consommé dans l’ouest de la France. Ce nom fait penser également aux caillebotis.

Nous leur souhaitons une très bonne saison 2017 !

 

Recette de la caillebotte

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

1 litre de lait cru (impératif)

1 cuillère à café de présure

1 cuillère à soupe de sucre

 

Préparation de la recette :

Faire juste tiédir le lait, puis le verser dans un saladier.

Ajouter le sucre, la présure, puis mélanger.

Laisser cailler le lait dans un environnement chaud (température ambiante).

Quand le lait est caillé, placer le saladier au réfrigérateur.

Les caillebottes se dégustent très fraiches, après avoir découpé 8 parts (comme un gâteau) pour faire sortir le petit lait.

 

Selon les goûts, on les sert :

  • saupoudrées de sucre
  • arrosées de café au lait sucré
  • arrosées de lait sucré.

La recette