AccueilContactAlbumsCantineCalendrierDroits et démarchesCompte-rendu de conseilMétéo

Hommage aux victimes de CHARLIE HEBDO

Environ 200 personnes se sont rassemblées ce dimanche 10 janvier 2015 devant la Mairie pour rendre hommage aux victimes de Charlie Hebdo. Notre maire, Gérard Hérault, a prononcé un discours dont les termes sont reproduits ci-après (certains passages sont extraits d’un article paru dans le journal “Vendée Agricole” du 09/01) :

            “La France, ce grand pays aux valeurs démocratiques, est fragile face au terrorisme aveugle et barbare. Des morts, des blessés, des gens choqués ; Charlie Hebdo compte ses victimes .La France regarde avec effarement ses citoyens touchés et assassinés. Ici et ailleurs, des groupes, des fanatiques, des extrémistes attaquent la démocratie. Ce n’est pas un problème religieux, ce n’est pas un problème communautaire, c’est l’expression folle de ceux qui veulent l’imposition de leurs propres règles à tous.

            Face à l’horreur perpétrée , unissons-nous au deuil national qui a été décrété par le Président de la République.

            Nous sommes là pour dire notre refus de la violence ignoble et gratuite, pour dire que nous tenons aux valeurs de liberté et de démocratie qui irriguent et imprègnent notre pays. Les valeurs essentielles de notre République ont été visées : la liberté d’expression est au fondement de toutes les libertés ; la liberté de conscience et le respect des opinions individuelles sont les principes qui nous permettent de vivre ensemble.

            Il appartient à nous, tous ensemble, de faire vivre et de transmettre des valeurs et des principes telles que ces valeurs fondamentales que sont la liberté, l’égalité et la fraternité.

            Il appartient à nous, tous ensemble, de faire vivre et de transmettre une culture commune de la tolérance mutuelle et du respect. Chaque homme doit apprendre à refuser l’intolérance, la haine, le racisme et la violence sous toutes les formes.

            Il appartient à nous, tous ensemble, de faire vivre et de transmettre la liberté de conscience, d’expression et de choix du sens que chacun donne à sa vie ; l’ouverture aux autres et la tolérance réciproque.

            L’instant est grave : par cet attentat odieux, abject, c’est une liberté importante qui est attaquée : la liberté d’expression.

            Par cet attentat odieux, abject, c’est une valeur importante qui est attaquée : la démocratie.

            Il faut que les extrémistes sachent que leurs armes peuvent attaquer mais ne peuvent certainement pas détruire ou éliminer la liberté et la démocratie.

            S’il y a un pays dans le monde qui sait ce que veulent dire ces mots, c’est bien la France. Rappelons-nous le siècle des lumières, la révolution française, l’occupation pendant la Seconde Guerre Mondiale. Autant de périodes pendant lesquelles les mots de liberté et de démocratie avaient tout leur sens. Aujourd’hui encore elles ont du prix pour nous.

            Faisons de cette horrible épreuve un temps de réflexion au service de ces valeurs universelles que sont les libertés individuelles. La République doit être défendue par le rassemblement et l’unité sans arrière-pensée, sans état d’âme et sans ambiguïté, car elle est notre bien commun, notre vivre-ensemble.

            Ayons une pensée, pour les victimes et pour leur famille. Ayons une pensée pour que ces valeurs auxquelles nous tenons tant : liberté, paix et démocratie, sortent encore renforcées de cette épreuve

Une minute de silence a été observée ensuite en guise de recueillement.

 

 Photo rassemblement