AccueilContactAlbumsCantineCalendrierDroits et démarchesCompte-rendu de conseilMétéo

La conserverie artisanale “Les délices de l’Arceau”.

La conserverie artisanale « Les Délices de l’Arceau »

 

 

Vincent débute sa carrière professionnelle comme commercial chez Paul Begein, charcuterie artisanale installée à St Malo du Bois. De part cette expérience, il y apprend le métier de charcutier. Ensuite, changement de cap, Vincent devient éleveur de gibier au Vau Joly (ferme familiale) pour la société « La Faisanderie de l’Arceau ». Un prestataire fabrique déjà quelques terrines pour la faisanderie.

Capture 1

En 2001, il prend en charge la fabrication tout en restant éleveur. À cette époque, 2000 à 3000 terrines sont proposées à la vente.

En 2003, toujours en lien avec la faisanderie, Vincent se consacre uniquement à la fabrication de terrines et souhaite développer l’entreprise. Il loue donc un laboratoire à la Ferrière et diversifie ses recettes.

Puis en 2006, Vincent quitte la faisanderie de l’arceau pour s’installer seul à Chambretaud. Il transforme en conserverie une partie de l’ancien couvoir situé au « Bois ». Il vend alors jusqu’à 25000 terrines par an. L’activité se développant sans cesse, le local devient alors trop exigu.

Capture 2

Vincent fait construire de nouveaux locaux dans la zone artisanale de la Barboire, et s’y installe en novembre 2013. À ce jour, la SARL commercialise par an, près de 200 000 terrines dont 4000 à 5000 de gibiers, finalement peu par rapport à la totalité des ventes. La capacité de fabrication de l’entreprise se limite à 5000 pots par semaine. Devant un tel succès, il projette déjà d’agrandir la zone de stockage.

15 000 à 20 000 coffrets gourmands sont vendus par an, mais également différentes terrines et rillettes à base de porc, de faisan, de lapin… ainsi que des plats cuisinés à base  de mogette. Les ingrédients utilisés proviennent essentiellement de la Vendée ou de la région.

Les produits sont vendus sous deux types d’appellation « les délices de l’arceau » pour la grande distribution et « mes recettes artisanales signé Vincent » à destination des petits magasins.

Capture 3

 La majorité des ventes se fait grâce au tourisme côtier. La zone de commerce se limite essentiellement dans la région grand – ouest dans un axe Nantes-Niort et la Rochelle-Angers.

Les lieux de ventes sont :

  • majoritairement les grandes surfaces
  • les magasins de produits régionaux, les caves…
  •  les collectivités locales, les comités d’entreprises.

La conserverie compte actuellement 5 salariés :

  • Vincent : Gérant de la SARL « Délice de l’Arceau »
  • Julien : Commercial grande distribution et associé dans la SARL
  • Philippe : Commercial « cave et magasins régionaux »
  • Florian : Employé fabrication (cuisinier de formation)
  • Carole : Secrétaire et préparatrice commande.
  • Patricia : auto-entrepreneuse, préparatrice commande.

L’entreprise est composée :

  • d’un quai pour les livraisons
  • d’une chambre froide pour le stockage
  • d’une salle de préparation pour le découpage, le broyage de la viande
  • d’une zone de cuisson avec marmite et autoclave d’une capacité de 600 pots
  • d’une salle pour la préparation des coffrets et l’emballage
  • d’une zone de stockage.

 Capture 5

Au cours de la chaîne de fabrication, tout est fait principalement à la main, d’où l’importance du mot « artisanal ». Les livraisons sont assurées à 80 % par les commerciaux de l’entreprise. La conserverie a pour projet la création d’une gamme de plats cuisinés plus élaborés et souhaite également se lancer dans la fabrication de soupe à base de légumes frais.

Nous ne pouvons que les encourager dans leurs projets.

Nous retenons de cette rencontre, une équipe motivée, fort sympathique, ambitieuse, soucieuse de la qualité de leur savoir-faire.

Capture 4

Si vous souhaitez visiter l’entreprise, vous en avez la possibilité, les jeudis après-midi pendant la saison estivale, sur rendez-vous.

La boutique est ouverte les après-midi.

Site internet : wwwdelicedelarceau.fr