AccueilContactAlbumsCantineCalendrierDroits et démarchesCompte-rendu de conseilMétéo

Les croix de pierre.

J’aime les croix de pierre
Debout aux carrefours,
Comme une humble prière,
Un grand élan d’amour.

Dans le chant du feuillage
S’étirent leurs bras nus :
Aux croix de mon Bocage
Nul Christ n’est suspendu.

C’est là le grand mystère :
“Il est ressuscité !”
Le grain jeté en terre
En sort épi de blé.

 

Au rythme des saisons, les croix ont vu passer,
Au pas lent des boeufs lourds, l’or des gerbes de blé,
De soleil inondées ;
Et dans le froid matin, les verts fagots de choux,
Emperlés de rosée ;
Le retour des troupeaux dans le soir rose et doux.
Mais aux refrains naïfs et gais du laboureur
Succède maintenant le dur chant du tracteur.

Les Croix ont vu passer trottinant vers l’école,
Des enfants dont les cris et les rires s’envolent
A travers les buissons ;
Vers elles des vieillards ont tourné leur prière,
Pour toutes les moissons,
Qu’avec tant de sueurs, joyeux, ils engrangèrent.
Parfois des promeneurs ont posé à leur pied
Un parfum d’aubépine ou des fleurs d’églantier…

Vieilles croix de granit,
Fleurs de pierre et de foi,
Où les oiseaux parfois
Posent leur gazouillis,
C’est pour vous qu’autrefois
La Vendée se battit…
S’écoulent les années,
Mais la pluie et les vents,
Et les neiges d’antan,
Ne vous ont grignotées.
Fidèles croix de pierre,
Poteaux indicateurs
Aux chemins de la terre,
Guidez-nous, voyageurs,
Vers l’heureuse clairière,
Où pour nous s’ouvrira
La porte de Lumière
Qui nous introduira
Dans la Maison du Père !

G. Chiron