AccueilContactAlbumsCantineCalendrierDroits et démarchesCompte-rendu de conseilMétéo

Nicolas Pasquier en direct de Londres.

 

La cityHotel LondresNicolas Pasquier

 

À la sortie du collège en 2003, Nicolas a commencé son apprentissage de cuisinier en alternance au CFA de St Michel Mont Mercure et au restaurant « Le Tisonnier » à Saint Laurent Sur Sèvre. Il obtient son BEP en deux ans et poursuit sur un BAC pro, toujours en alternance au CFA de St Michel Mont Mercure, mais au restaurant « La Mirabelle » à Luçon.

Pendant ces quatre années d’apprentissage, il a eu la chance de travailler pendant un mois en Ecosse au Hilton Dunkeld House et une semaine au George 5 à PARIS (un palace avec un restaurant 3 macarons, tenu à l’époque par Philippe LEGENDRE, meilleur ouvrier de France cuisinier).

Après son BAC en poche, il est resté pendant cinq années au restaurant « La Mirabelle » à Luçon. Il a appris à diriger une équipe, passer les commandes, le food cost (coût des produits) et tenir la comptabilité.

Après huit années passées à Luçon, il a eu envie de découvrir autre chose, un nouveau pays, un nouveau style de vie, une nouvelle cuisine.

C’est alors qu’il a eu l’opportunité d’aller rejoindre un ami d’enfance, Simon Hérault, également cuisinier, qui se trouvait à LONDRES. En 2012, il a commencé à l’atelier de Joël Robichon en tant que commis puis est devenu sous-chef et y est resté pendant trois ans. C’était la première fois depuis son stage au George 5 à PARIS qu’il travaillait dans un restaurant étoilé et en brigade avec 30 chefs en cuisine. Ce fut une très bonne expérience. Simon l’a énormément aidé pour le logement et les papiers car son niveau en anglais était très moyen. Il a ensuite rejoint Simon dans un club privé à Mayfar (quartier huppé de Londres).

En 2016 il a décidé d’arrêter la gastronomie pour travailler en tant qu’head chef dans une brasserie de luxe au Palm Court au Langham Hotel (l’un des 6 hôtels 5 étoiles de Londres) qui se trouve sur Oxford Circus à Londres. Il s’est tout de suite bien entendu avec Albert et Michel Roux junior, les collaborateurs de l’hôtel. Ce sont des chefs très célèbres au Royaume Uni car ils ont été les premiers à avoir 3 macarons en Angleterre il y a 50 ans. Ils lui ont proposé en janvier 2017 de prendre la place de chef dans le restaurant gastronomique de l’hôtel. Il a tout de suite accepté car travailler dans un restaurant fine dinning lui manquait. Ils espèrent tous décrocher le macaron Michelin l’année prochaine.

La langue a été le plus gros inconvénient à son arrivée à LONDRES et la vie coûte cher (nourriture, transports, loyers, sorties). Mais vivre à LONDRES est très agréable, l’ambiance des pubs, la diversité de ses quartiers ; c’est une ville dynamique et cosmopolite.

Nicolas compte rester encore deux ans à LONDRES et par la suite souhaiterait ouvrir son restaurant en Vendée, un restaurant avec des produits locaux et de bonne qualité.Il a parfois le mal du pays, les amis et la famille lui manquent. 

Nous lui souhaitons de la réussite dans ses projets.