AccueilContactAlbumsCantineCalendrierDroits et démarchesCompte-rendu de conseilMétéo

Quelques repères chronologiques

Chambretaud était probablement occupée, dans l’Antiquité, par le peuple gaulois des Ambiliates. Cette commune fut rattachée au territoire des Pictons par Auguste vers 16 av. J.-C.

 

Chambretaud va intégrer, avec le Poitou, successivement : la province d’Aquitaine, le Royaume des Wisigoths, Le royaume d’Orléans, La Neustrie, Le Royaume de Charlemagne, Le Royaume de la Francie Occidentale, Duché d’Aquitaine, et enfin le Royaume de France.

La Seigneurie du Bois-Nyart apparait alors. Elle demeure très longtemps parmi la famille des Puy du Fou.

Le Bas-Poitou se trouve ensuite au cœur des conflits des guerres de religions aux XVIème et XVIIème siècles, en raison d’une forte présence protestante dans la région.

 

Chambretaud a connu, comme le département de la Vendée, de nombreux changements administratifs :

 

• 1790 – Chambretaud appartient au nouveau département de la Vendée, et dépend de Fontenay-le-Comte, son chef-lieu.

• 1793 – Chambretaud appartient au canton des Herbiers, au district de Montaigu et au département le Vengé.

• 1801 – Le Vengé redevient la Vendée et Chambretaud est transférée dans le canton de Mortagne.

• 1804 – Le chef-lieu du département est transféré à la Roche-sur-Yon.

• 1810 – la Roche-sur-Yon devient Napoléon. Montaigu perd sa sous-préfecture, Chambretaud est alors intégrée à l’arrondissement de Napoléon.

• 1814 – Napoléon devient Bourbon-Vendée.

• 1848 – Bourbon-Vendée devient Napoléon-Vendée.

• 1854 – Augmentation par loi du 20 avril, de la superficie de la commune par ajout de la section dite de Bois-Niard, qui était jusqu’alors réunie à La Verrie. Les Hameaux de : Bois-Niard, Le Petit-Bois, Le Grand-Bois, La Revinière, La Godetière, La Logette, L’Auraire, et la Charbonnelière sont ainsi réunis à Chambretaud.

• 1870 – Napoléon-Vendée redevient La Roche-sur-Yon.

• 1956 – Mortagne renommée Mortagne-sur-Sèvre.